Il y a beaucoup de jeunes et d’ados à Conceiçao. Beaucoup à la messe (même en semaine) et en même temps, bien peu par rapport à la quantité de jeunes habitant Conceiçao. Grace à l'implication de mes deux séminaristes (l'un puis l'autre) le Setor Juventude fonctionne pas mal. Il est là pour soutenir les groupes de jeunes des communautés. Bon ça manque un peu de souffle mais on en est qu'au début. J'espère que la "missao Natal" (la "mission jeune" au moment de Noël) aidera à dynamiser tout ça.

Nous avons confirmé près de 150 jeunes et quelques adultes il y a de cela 1 mois. Un beau moment. C'est sympa de recroiser ensuite ces jeunes dans la rue avec le tee-shirt de la confirmation. Il y a aussi pas mal d'ados avec le projet Emmaus et Bernadette qui sont des projets plus sociaux que pastoraux. Olivier (le séminariste) s'y implique. Quant à moi j'ai l'occasion de les rencontrer de temps en temps. Il y a plein d'enfants au caté et je voudrai m'y impliquer plus ! Il y aussi l'enfance et l'adolescence missionnaire qui est dans une phase d'expansion intéressante.

Mais moi je suis plus "attiré" et impliqué auprès des étudiants. Si Conceiçao perd peu à peu ses étudiants (après avoir été la deuxième ville universitaire de l'Etat après Belem) faute de développement industriel, il en reste pas mal. Je les rencontre tous les mercredi soir dans les locaux même de l'université pour un temps de cours de français (il ne me reste plus que 5 élèves, tous les autres ont jeté l'éponge), de catéchèse avec le youcat (un bon noyau d'une quinzaine de jeunes) et la messe une fois par mois. Je crois que tous les étudiants me connaissent maintenant ! Il faut dire que pas plus tard que vendredi dernier je suis entré dans toutes les classes pour faire de la pub pour le we de retraite que j'organise pour eux le we prochain. Ca n'a pas été de goût des profs que j'ai interrompu en pleine classe mais bon... on ne fait pas d'omelettes sans casser des oeufs ! Je me découvre plus téméraire que je ne m'imaginais ! J'espère en réunir plus de 50. Je confie cette rencontre de deux jours à votre prière. Le thème sera : affectivité et sexualité. Je me suis déjà essayé à ce thème avec les jeunes du groupe charismatique de la paroisse (une trentaine - 8 heures de formation.... ca a bien passé).

Mon grand projet reste l'ouverture du foyer des étudiants en février. Je pense que c'est maintenant acté dans la tête de tout le monde. Reste à bien définir le projet, à faire de la pub et à trier les candidatures. Reste surtout à trouver un coordinateur de la maison (qui pourrait accueillir jusqu'à 20 étudiants). Je n'ai pas beaucoup d'espoir côté français même si j'ai fait une demande à la DCC. Par contre avec Dom Dominique, on lance "Missao Araguaia" sorte de DCC brésilienne consistant à faire venir des laics missionnaires d'autres diocèses du Brésil. Ca pourrait marcher. Je suis plein d'espoir. Il faut que je m'implique plus dans cette affaire, je le sens, mais nous sommes en plein dans la préparation du fetsejo de la paroisse, l'évênement de l'année non seulement pour la paroisse mais aussi pour la ville et le diocèse.

Belle fête de la Mission aujourd'hui.